02 98 06 56 05

» » Spécificités techniques

Spécificités techniques

L'installation d'un bassin de nage ne présente pas de contraintes techniques importantes. Il appartient à l'installateur de respecter de simples précautions lors de la mise en oeuvre afin de garantir une utilisation optimisée du bassin. 

 

Local

Support et souténement

Le local qui reçoit le bassin de nage doit être apte à ce type d'installation. Il doit être situé en RDC. Le sol doit être propre à recevoir ce type de charge. Une dalle de 10 cm ferraillée (mise en oeuvre dans les régles de l'art, sur support sain) suffit à supporter le bassin.

Isolation

Le bassin de nage est équipé d'une couche de revêtement isolant. Pour maximiser l'isolation et limiter les déperditions caloriques, donc les coûts d'utilisation, nous recommandons de compléter l'isolation par une couche de revêtement isolant - type Styrodur - de 3 cm au sol. Ce rêvement permet d'isoler le bassin du sol et limite les risques de "poinçonement" de la coque par d'éventuelles inégalités du sol.

Humidité et ventilation

Comme tout local humide, votre local doit prévoir l'évacuation de cette humidité par un système approprié et dûment dimensionné. Nous vous apporterons tous les conseils utiles sur ce point lors de l'étude de votre projet. 

Revêtement de sol

Nous préconisons la mise en oeuvre d'un revêtement de sol anti-dérapant (R11), adapté à l'utilisation du bassin sur le pourtour de celui-ci.

 

Accès chantier

L'accès au chantier doit être possible pour un camion plateau léger. A défaut, il vous appartient de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour l'accès à votre emplacement. La manutention du bassin peut se faire à l'aide d'une mini pelle standard.

L'accès au local destiné à accueillir le bassin doit permettre le passage du bassin. Vous devez prendre en compte avec attention les dimensions du bassin pour prévoir les ouvertures adaptées. Les dimensions de passage minimum sont de 160 cm x 250 cm. 

 

Réservations 

L'emplacement pour installer le bassin doit prévoir les réservations nécessaires pour accéder aux différents équipements techniques situés sur le bassin qui peuvent nécessiter des interventions. Les réservations minimum à prévoir sont - dans le cas d'une installation encastrée - a minima un accès de 50 cm autour des pompes et du réchauffeur pour pouvoir accéder au disjoncteur notamment et anticiper un éventuel remplacement des pompes à terme. 

 

Raccordements et évacuation

L'installation doit prévoir le raccordement électrique, l'alimentation en eau et l'évacutation des eaux usées lors de la vidange du bassin. Le raccordement électrique doit être réalisé par un professionnel qualifé. L'alimentation en eau, lors du remplissage du bassin, se fait à l'aide d'un simple tuyau d'arrosage. Une solution simple permettant la vidange du bassin (tous les 2 ans en moyenne) doit être prévue. Une simple pompe de vidange peut-être utilisée si une évacuation directe des eaux usées n'a pas été prévue. L'eau usée peut être rejetée sans traitement préalable.

Un trop plein (type caniveau) permettant l'évacutation des éventuels débordements doit également être disposé autour du bassin.

 

Sécurité 

Il appartient à l'utilisateur de mettre en oeuvre tous les dispositifs de sécurité pour assurer la sécurité des utilisateurs du bassin, et des personnes vulnérables.



L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site